Pour ceux qui travaillent avec les enfants, et surtout pour les parents la gestion des crises émotives des enfants est une partie importante de votre travail. Si nous devions faire la liste des situations émotives que les enfants et vous vivez chaque jour, nous pourrions écrire une encyclopédie, n’est-ce pas? Je n’ai pas tord en disant ceci : mais pourquoi est-ce si difficile pour eux de gérer leurs émotions?
Voici pourquoi :
  • Nous avons tous 3 cerveaux : le cerveau reptilien, le cerveau limbique et le néocortex. Avant la naissance le cerveau reptilien et le cerveau limbique sont presque complètement développés.
  • À la naissance, les zones les plus développées du cerveau sont celles contrôlant les réactions et les instincts plus primitifs. Les émotions sont donc plus vives (accès de colère, crises de larmes, peurs, angoisse de séparation, etc.)
  • Le cerveau limbique est la partie dominante du cerveau chez l’enfant. Chaque fois que nous agissons sous le coup de l’émotion ou d’une impulsion, nous le faisons à partir de cette partie du cerveau.
Alors :
Lorsque survient une situation inconnue, stress, les enfants sont envahis par un flux émotionnel comme la peur, l’angoisse et une impulsion d’agir. Ils ne savent pas comment se maîtriser, parce que les zones gérant les émotions, les zones du système limbique et du cortex préfrontal, ne sont pas encore développées. Il est donc important de leur apporter un soutien émotionnel.
Voici un exemple: si un bébé pleure, ses glandes surrénales libèrent du cortisol une hormone aussi appelée hormone du stress, s’il est consolé par un adulte, le cortisol diminue sinon il demeure élevé.
Quel moyen peut-on développer pour les soutenir dans leurs émotions ?

Des recherches ont démontré que le réconfort offert à un enfant crée des connexions nerveuses qui l’aideront à s’adapter toute sa vie.

Donc
Réagissez aux crises comme à une blessure physique, avec empathie, bienveillance et chaleur.
L’empathie : contribue au développement optimal de leur cerveau.
  • Un milieu empathique, soutenant et aimant est idéal pour le développement de l’enfant.
  • Il aura de meilleures relations
  • Cela diminue les problèmes de comportement
  • Augmente la coopération, l’entraide
  • Diminue le stress
Les scientifiques savent maintenant que le contact physique a des effets positifs sur l’enfant. Le toucher stimule le développement des réseaux qui transmettent l’information du cerveau au reste de l’organisme. Il influence les mécanismes qui aident la gestion et les émotions fortes est essentiel dans le développement de ses capacités intellectuelles.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *